Le tabagisme est une maladie mentale qu’il faut combattre toute la vie. Elle entrave notre liberté intérieure et nous tourmente avec la sensation de manque. Ce cercle vicieux néfaste s’enracine dans des habitudes et des rituels futiles. Nous sommes souvent enfermer dans nos habitudes et nos automatismes, nos négligences, nos peurs, nos émotions. Fumer est une perte évidente de liberté. Fumer nous asservit et nous rend esclave d’un objet laid et toxique « la sucette à cancer ». Arrêter de fumer, c’est briser les chaînes de l’esclavagisme.

Pourquoi la méditation est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Ainsi au lieu de satisfaire ce désir sans effort, il le combattre avec légèreté et s’en libère. Cette pensée passera sans l’acte de fumer sans que nous y prêteront attention comme un oiseau passe dans le ciel. Cette sensation de manque réapparaîtra encore et encore mais jamais nous y porteront d’intérêt car notre besoin vitale de liberté est bien plus forte. Cette pensée asservissante disparaîtra finalement avec le temps et l’arrêt sera définitif.

Il est très utile de connaître le fonctionnement de notre esprit pour arrêter de fumer. La méditation fait prendre conscience au fumeur de sa dépendance à chaque instant. La méditation est un entrainement de l’esprit. Elle s’applique donc à merveille pour entrainer l’esprit à arrêter de fumer. La méditation apporte de la volonté et du courage. C’est comme si nous récitions nos objectifs personnels tous les jours. La méditation nous rattache plus fermement au moment présent et nous empêche de rechuter.

La pratique de méditation permet de contrôler son esprit. Au quotidien, notre lucidité et notre concentration nous permettra de gérer la sensation de manque. Le fumeur fume par habitude sans même s’en rendre compte qu’il est esclave de son désir de fumer. Ce désir insatiable qui renaît de ces cendres cigarette après cigarette. En développant cette lucidité d’esprit, le fumeur devient conscient quand ce désir arrive. Le fumeur lucide connaît les situations critiques où le désir survient. Il apprend petit à petit à y faire face en développant des pensées positives pour lutter contre la dépendance et ses méfaits. 

Pourquoi la méditation est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Le nombre de méditation par jour doit être proportionnel au nombre de cigarette par jour. Méditer dès que le désir de fumer arrive. La méditation dissipera la sensation du manque. Attention, si vous avez gagné une bataille, la guerre n’est jamais finie pour arrêter de fumer. La sensation de manque reviendra encore pendant longtemps. Il faudra alors rester lucide pour la détecter et l’annexer en méditant.

Ce qu’il faut garder en tête pour arrêter de fumer ?

Il faut garder une image négative de la fumée de cigarette. Pour cela, il est fortement conseillé de rédiger avoir la liste personnelle de ces méfaits. Voici une liste non exhaustive :

  • Perte de capacité respiratoire et essoufflement
  • Problème buccale, mauvaise haleine et dents jaune
  • Risque cardiovasculaire
  • Fatigue
  • Toux grasse et voix cassée
  • Augmentation du risque de cancer
  • Peau sèche, ridée et teint blême
  • Sensation de manque, augmentation de l’irritabilité et du stress

Apprendre des phrases par cœur et les réciter en méditant comme des mantras :

  1. Je ne suis pas esclave de cette fumée qui me pollue le corps et l’esprit.
  2. Je suis sain de corps et d’esprit car je ne m’intoxiquerai plus jamais.
  3. Je suis courageux et je fais preuve d’une grande sagesse avec l’arrêt du tabac.
  4. Je suis un être bienveillant envers mon entourage en préservant l’air pur qui l’entoure.

Méditation guidée pour arrêter de fumer

Méditation Passion vous remercie d’avoir lu cet article et espère vous être utile dans ce combat de tous les instants. Si c’est le cas ou non pour vous, vos remarques nous tiennent à coeur, le sujet est ouvert à discussion. Merci de vos commentaires et soyez fort. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *