Qu’est ce que la peur ?

La peur est un sentiment humain de protection face à un danger. C’est un instinct de survie, émotion réflexe. Ce danger peut être réel ou imaginaire. La peur nous pousse à fuir et nous dérober.

La peur nous prive de notre liberté intérieure, nous anticipons tout et choisissons à l’avance le scénario le plus sûr. La peur est à l’origine de nombreuses émotions négatives comme la honte, l’angoisse, la tristesse, la colère et la haine.

 

Définition de la crise d’angoisse

Chaque être humain possède ses peurs. Le problème est que lorsque nous perdons le contrôle de notre esprit, la peur peut s’en nourrir est conduire à des crises d’angoisses.

Souvent, nous imaginons des catastrophes irrationnelles et notre mental s’emballe. Même si nous savons au fond que cette idée est absurde, nous y croyons dure comme fer, notre corps s’affole en conséquence et la crise d’angoisse surgit.

Peur de quoi ?

Finalement, derrière ces idées noires extravagantes se cachent la peur ultime, la peur de la mort. Le problème, ce n’est pas la mort, puisque nous serons plus là, c’est la peur de la mort. Dans la langue française cette vérité se cache dans l’expression je suis mort de peur

Cette peur extrême peut être aussi estompée en relativisant avec des phrases comme l’humanité est composée de plus de mort que vivant ou chaque naissance se finie par la mort, chaque rencontre se finie par une séparation…

 

Par exemple, l’arachnophobie (peur bleue des araignées) s’appuie sur la peur de mort malgré que les araignées venimeuse pouvant tuer un homme sont extrêmement rare. De même, la peur des souris est stupide car la petite bête ne va pas manger la grosse.

Les anxieux, même face à une probabilité infime de succomber, entrent dans le scénario catastrophe et font face alors à un danger virtuel mais avec une réponse disproportionnée. Il faut alors ramener l’anxieux dans le réel et lui rendre sa sécurité.

Les solutions  face à la peur

L’angoisse présente un décalage entre les pensées folles et le corps qui réagit dans l’urgence. La méditation permet de réassocier le corps et l’esprit.

Il faut cesser de voir la nature comme hostile. Il faut cultiver l’imagination vers vision positive progressiste. Mais éviter les délires de l’imagination et scénario catastrophe. Faire preuve de logique et rester rationnel face aux évènements de la vie.

Avec la méditation, nous pouvons analyser notre peur et comprendre quelle est vide d’existence propre comme chacune de nos pensées. En méditant, nous pouvons l’observer et se forger les bons réseaux neuronaux pour la combattre au quotidien. Etre simplement conscient de notre peur. La pratique nous permet de diminuer la puissance de nos peurs jusqu’à les anéantir avec le temps.

Avec l’entrainement de l’esprit, l’apparition de la peur sera détectée. En d’autres termes, la peur sera consciente et non inconsciente. Nous pouvons alors nous en détacher et l’observer sans basculer dans la crise d’angoisse.

La peur survient dans les moments où nous sommes vulnérables, il ne faut pas culpabiliser si elle nous a submergé, il faut se féliciter de l’avoir reconnu consciemment. A sa prochaine apparition, nous serons plus forts pour la combattre.

« Les peurs ne sont qu’une fabrication de l’esprit. Le reconnaître, c’est déjà faire un pas vers la libération ».

Matthieu Ricard

A nous la liberté

La panique et l’anxiété est causée par un souci précis. Dans ce cas, la conscience est fixée sur ce point. Nous pouvons l’atténuer en pensant à ce qui se passe autour, en agrandissant notre vision et nos perceptions. Ce souci devient insignifiant dans un vaste monde beaucoup moins agité.

« Si tu veux vivre heureux quand tu es anxieux, soit capable d’affronter les vagues de l’anxiété pour ne plus t’y noyer. »

Christophe André

A nous la liberté

Plus on est anxieux plus on se focalise sur l’objet de l’angoisse. La méditation entraîne l’esprit à contrôler son attention et la rediriger sur d’autres objets plus apaisants.

Accepter la peur en place s’en quelle prenne toute la place.

Pour être efficace, la méditation doit être pratiquée régulièrement et quotidiennement. Lorsqu’une crise d’angoisse arrive, elle ne sera d’aucun secours si elle n’a pas été effectuée en amont. Un esprit fort face aux peurs ne s’obtient pas sans entrainement, sans méditation préalable.

Remède face à la peur

3 Commentaires

  1. good places to eat for prom

    Right here is the perfect blog for anybody who would like to find out about this
    topic. You realize so much its almost hard to argue with you (not
    that I really would want to…HaHa). You definitely put
    a new spin on a subject which has been discussed for many years.
    Excellent stuff, just wonderful! http://www.fourkrestaurant.com/

    Réponse
    • méditationPassion

      Thank you so much

      Réponse

Laissez une réponse à coinmastergenerator Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *